28 avril 2015 Université de Lyon 19h 21h A qui profitent les big data?

l’Université de Lyon en partenariat avec le magazine Lyon Capitale et le CNRS Rhône-Auvergne vous invitent à la soirée

Mardi 28 avril 19h 21h A qui profitent les big data?

Accès libre et gratuit

A l’heure où nos données personnelles sont stockées en dehors de nos propres objets, où les phénomènes sociaux peuvent être observés en temps réel via l’analyse statistique de mégadonnées, où la connaissance peut être mieux partagée et coproduite, experts comme citoyens se mobilisent pour prôner diverses visions de l’accès aux données. Est-il possible de croire à l’innovation technologique et économique basée sur l’avènement des Big Data, tout en conciliant la préservation des libertés ?

avec

  • Stéphane Grumbach, informaticien, directeur de recherche à l’INRIA, directeur de l’IXXI – Institut, et responsable de l’équipe DICE (Données de l’internet, au cœur de l’économie),
  • Valérie Peugeot, prospectiviste à Orange Labs, présidente de l’association Vecam, et vice-présidente du Conseil national du numérique,
  • Florent Deligia, journaliste high-tech à Lyon Capitale,
  • Sébastien Nedjar, enseignant-chercheur, maître de conférence au sein du laboratoire d’informatique fondamentale de Marseille (UMR 7279 CNRS/Université Aix-Marseille), président du fab-lab « Laboratoire d’Aix-périmentation de Bidouille ».

Débat animé par Raphaël Ruffier-Fossoul, rédacteur en chef du magazine Lyon Capitale, et Florent Deligia, journaliste high-tech
PODCAST

 

 

esoep-logogeneriqueEt si on en parlait est un cycle de rencontres entre scientifiques et grand public autour de sujets de société sur lesquels les sciences peuvent apporter un éclairage particulier. Chercheurs et citoyens peuvent dialoguer, débattre, réfléchir ensemble à l’occasion d’ateliers ludiques, de balades urbaines, de projections, de visites de laboratoires, de rencontres de professionnels et de soirées-débats.

 

 

 

Logo UDL quadri-marges_02

 

Boutons Paypal par Blog Expert